Les attractions à ne pas manquer

Les États et territoires

Les villes incontournables

Les attractions à ne pas manquer


Tucson


Le rendez-vous des cowboys

Ville-phare du désert de Sonora, Tucson (prononcez Toussonne) partage volontiers avec les voyageurs de passage sa douceur de vivre, ses paysages d’une beauté à couper le souffle et sa joyeuse animation multiculturelle.
Tucson se situe au sud de l'Arizona, aux portes du désert, dans une région plus connue sous le nom de Désert de Sonora, et encore plus précisément dans le comté de Pima. C’est le seul endroit dans le monde où pousse le saguaro, un cactus géant. La ville est entourée de cinq chaînes de montagnes. Le soleil et la chaleur règnent en maître sur cette terre isolée, particulièrement impressionnante mais aussi verdoyante. Assez étonnant pour une région désertique !
  
Les amoureux de la nature sont comblés ici. Un simple coucher de soleil est déjà un spectacle éblouissant. Mais quand on revient du Saguaro National Park où vivent des centaines de saguaros géants typiques de la région, l’enthousiasme atteint son apogée…
  
L'architecture de Tucson, son art, sa musique (celle des Mariachis en particulier) et sa gastronomie (aux saveurs très différentes) révèlent les influences amérindiennes, espagnoles, mexicaines, ainsi que celles des colons qui traversèrent jadis la région. Chaque année depuis 1925, les cow-boys se donnent rendez-vous dans la ville, au mois de février, pour célébrer tous ensemble la grande fête du rodéo : Fiesta de los Vaqueros. 
  
Tucson propose un large panel d’activités autour du theme western : séjour dans un ranch, conduite de bétail et excursion d’une demi-journée vers Tombstone, petite ville typique du Farwest américain présente dans de nombreux films. Avec ses rues poussiérieuses et son passé chargé d’histoires de cowboys, Tombstone vous proposera notamment des promenades en diligences et des démonstration d’affrontements entre cowboys.

L'héritage amérindien y est aussi omniprésent à travers ses hyéroglyphes de la tribu des Hohokam qui y habitaient au 1er siècle après J.C., les traces qu'ont laissé les indiens Pima  aux 17ème siècle, et aujourd’hui à travers deux tribus améridiennes qui habitent toujours la région : les Tohono O’odham Indian et les Pascua Yaqui. Les magasins d'artisanat local, de bijoux en argent et turquoise vous laisse un souvenir de cette jolie ville et de son héritage si ancré dans les esprits.

Pour en savoir plus sur l’Arizona, il faut absolument visiter l’Arizona State Museum : ouvert en 1893, ce très grand et vieux musée d’anthropologie raconte à sa manière toute l’histoire de l’Etat et les influences de ses diverses populations ethniques par le biais d’une impressionnante collection de pièces archéologiques, d’objets d’art et d’artisanat amérindien, ou encore de vêtements navajos… et bien d’autres trésors encore.
  
Les amateurs d’art ne sont pas en reste : le Tucson Museum of Art, réparti dans cinq bâtiments historiques, présente des collections d’œuvres emblématiques de l’Ouest américain et de l’Amérique Latine, ainsi qu’un florilège d’œuvres d’art moderne et contemporain, mais aussi des livres rares et des manuscrits. De quoi plonger dans une culture radicalement dépaysante !

La ville est facilement accessible, notamment depuis New York City grâce à un nouveau vol direct American Airlines.
  
Site Internet : www.visittucson.org

à ne surtout pas rater